Elle permet au fidèle aspirant de passer du statut de soumis (muslim) à celui de croyant (mumin). Il s’agit du cheminement spirituel par excellence fondé par Abul Abass Cheikhna Ahmeth Tidiani (RA). La Tidiania est un procédé qui canalise le disciple dans un programme de réalisation spirituel progressif jalonné d’étape, d’états que l’aspirant traverse et expérimente pour se connaître.

 

En définitive, cette connaissance approfondie de soi, le conduira vers la maîtrise de ses passions. Car en réalité, la spiritualité n’est point le renoncement de l’homme à son l’humanité, mais plutôt sa maîtrise de soi soutenue par une connaissance expérimentale.

 

A l’image de l’Islam qui est la synthèse de toutes les religions révélées, la tariqa Tidiania est irrévocablement l’archétype du soufisme. Le pont royal entre le monde matériel et le monde spirituel. La voie Tidiani est le cheminement spirituel le plus adapté au monde moderne dans lequel nous évoluons. Cette voie a été garantie et bénie par le Prophète Mohamed (SAW). Ce dernier assure par elle l’accomplissement sans retraite spirituelle (khalwa) et sans ascèse (zuhd)  ni effort surhumain à tous les disciples de Cheikh Ahmeth Tidiani (RA). 

 

La Tidiania comprend trois (3) piliers à savoir :

 

1.      Lazim

2.      Wazifa

3.      Asru Jumma

 

La voie Tidiani offre une panoplie d’exercices spirituels reçus du Prophète (PSL) par Cheikh Ahmeth Tidiani (RA). Les litanies tidiani polissent la personnalité et perfectionnent le caractère du disciple. La Voie Tidiani peut être symbolisée par un moule spirituel capable de façonner l’inculte en érudit, transformer l’impie en saint et métamorphoser le dérouté en sage.

 

La tidiania permet au fidèle accéder à la deuxième dimension de l’Islam, à savoir l’Iman. Cette dimension cristallise le fidèle dans les six actes de la foi et lui ouvre les portes de la dévotion volontaire. Il s’agit de l’adoration qui apaise le cœur du disciple, ses gestes et invocations ne sont plus mécaniques mais exécutés de manière appliquée et passionnée.

 

Le disciple progresse alors du stade de l’adoration par me corps à celle du cœur.