L'islam comprend trois dimensions. Le Prophète nous l'enseigne dans un dialogue avec l'ange Djibril :


L'Islam (la Soumission), qui comprend 5 piliers

  •  Attester qu'il n'y a de Dieu qu'Allah et que Muhammad est Envoyé,
  •  Accomplir la prière,
  • Accomplir le jeûne du Ramadan
  • S’acquitter de la zakat
  • Accomplir le pèlerinage à la Mecque si les moyens le permettent.

L'Imân (la Foi), qui comporte 6 articles:

  •  Croire en l’Unicité d’Allah,
  • Croire en tous ses prophètes,
  • Croire aux livres révélés,
  •  Croire en l’existence des anges,
  •  Croire en l’existence du paradis et de l'enfer
  •  Avoir foi au destin, favorable comme défavorable.

L'Ihsân (l'Accomplissement), qui comporte 1 article

  •  Adorer Allah comme si tu le voyais sachant que si tu ne Le vois pas, Lui te voit ».

Cette réalisation totalisatrice est un don de soi, à la connaissance, à l’obéissance et à la réalisation de la mission originelle de l’homme : connaître et adorer Dieu dans une parfaite obéissance.

Ces dimensions de réalisation correspondent aux différentes phases de la manifestation de l’Essence que sont:

  •  La Mohammadiyya pour l’Islam,
  • La Ahmadiyya pour I’Imân et
  •  La Khilafa pour l’Ihsân.

Le Vénéré Cheikh al Islam, Cheikh Ibrahima NIASS expliquant ces trois (3) Maqamât (Stations) de l’Islam écrit ceci :

« Les trois étapes de la religion que sont l’obéissance (Islam), la croyance (Imân) et l’accomplissement (Ihsân) sont résumées dans la déclaration d’Unicité de Dieu : ‘‘Il n’y a point de divinité qui soit si ce n’est Allah’’, (Lâ ilâha.il-lal. lâha) ».
Il en découle que :
• L’Islam est l’énoncé de la déclaration de l’Unicité de Dieu ;
• L’Imân est la connaissance de la déclaration de l’Unicité de Dieu ;
• L’Ihsân est la réalisation et l’achèvement des implications de la déclaration de l’Unicité de Dieu.

La doctrine de la Tijâniyya est systématisée tout entière dans la notion de Tawhîd, l’affirmation de cette Unicité divine contenue dans la formule fondamentale de l’Islam (Le Témoignage - Shahâda -), « il n’y a pas de divinité qui soit si ce n’est Allah » (Lâ ilâha.il-lal.lâha).

Pour le disciple de la Tijâniyya, elle doit être la porte s’ouvrant sur la Réalité Essentielle. Sa connaissance est l’élixir de l’accroissement, l’alchimie de la félicité, le fondement de toute démarche d’ascension vers la Réalité divine.