Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), instance de l’ONU, s’est exprimé mardi 30 août à propos dela décision du Conseil d’Etat cassant les arrêtés anti-burkini.

« Ces décrets n'améliorent pas la situation sécuritaire; ils tendent au contraire à alimenter l'intolérance religieuse et la stigmatisation des personnes de confession musulmane en France, en particulier les femmes », indique le bureau du Haut-Commissaire dans un communiqué.
Le HCDH juge que« les codes vestimentaires, tels que les décrets anti-burkini, affectent de manière disproportionnée les femmes et les filles et sapent leur autonomie en niant leur aptitude à prendre des décisions indépendantes sur leur manière de se vêtir ». Il regrette par ailleurs que la mise en application de ces arrêtés s’est déroulée de façon« humiliante et dégradante ».

Source: http://www.saphirnews.com/Les-arretes-anti-burkini-alimentent-l-intolerance-religieuse-contre-les-musulmans-selon-l-ONU_a22881.html